Vie scolaire : 05 57 77 36 51 - Secrétariat : 05 56 06 12 67 contact@college-montaigne.fr
Collège Montaigne Lormont

Diplômes

Le collège prépare les élèves à différents examens permettant d’obtenir des diplômes parcourez les onglets pour avoir plus d’informations

Le diplôme national du brevet évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège. Il fait une large part au contrôle continu et comporte une épreuve orale et deux épreuves écrites à la fin de la troisième.

À partir de 2017, l’obtention du diplôme national du brevet (DNB) repose sur le contrôle continu et trois épreuves obligatoires passées en fin du cycle 4 (classe de troisième) :

  • une épreuve orale pendant laquelle l’élève présente un projet travaillé dans le cadre d’un enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) ou d’un des parcours éducatifs, permettant notamment d’évaluer la qualité de l’expression orale
  • une épreuve écrite portant sur le français, l’histoire-géographie et l’enseignement moral et civique
  • une épreuve écrite portant sur les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie et la technologie
    La réussite du collégien au DNB atteste de sa maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Délivré par un jury, le brevet est un diplôme qui atteste les connaissances et compétences acquises en fin de collège.

L’attribution du brevet ne conditionne pas l’accès à une classe supérieure en fin de troisième.

Sources : http://www.education.gouv.fr

À compter de la session du mois de juin 2011, le Certificat de Formation Générale (CFG) valide l’aptitude du candidat à l’utilisation des outils de l’information, de la communication sociale et sa capacité à évoluer dans un environnement social et professionnel. Il garantit l’acquisition de compétences au moins au palier 2 du socle commun de connaissances et compétences.

  • Les conditions de candidature
  • Les modalités de contrôle des connaissances
  • L’évaluation des candidats
  • L’organisation générale
  • Les textes de référence

Les conditions de candidature

Le certificat de formation générale est un diplôme auquel peuvent se présenter :

  • les élèves scolarisés dans l’une des sections mentionnées à l’article D. 332-7 du Code de l’éducation ;
  • les élèves effectuant leur dernière année de scolarité obligatoire ;
  • les élèves handicapés scolarisés selon les dispositions prévues à l’article L. 112-1 du Code de l’éducation ;
  • les candidats scolarisés dans un établissement relevant du ministère de la Justice ;
  • les candidats qui ne sont plus soumis à l’obligation scolaire.

Les modalités de contrôle des connaissances

Pour les candidats soumis à l’obligation scolaire, pour les candidats stagiaires de la formation professionnelle continue dans un établissement public, et les candidats scolarisés dans un établissement relevant du ministère de la Justice

L’évaluation est établie au cours de leur formation. Ils présentent également une épreuve orale d’une durée de vingt minutes qui consiste en un entretien avec le jury. L’épreuve orale prend appui sur un dossier préparé par le candidat au cours de sa formation.
Pour les candidats individuels
Sont pris en compte les résultats obtenus à deux épreuves écrites d’une heure chacune, l’une portant sur la maîtrise de la langue française (1 heure) et l’autre sur les principaux éléments de mathématiques (1 heure), ainsi qu’à une épreuve oraled’une durée de vingt minutes qui consiste en un entretien avec le jury. L’épreuve orale prend appui sur un dossier préparé par le candidat. Chaque épreuve est notée sur 20.

L’évaluation des candidats

Elle s’effectue à partir des programmes et référentiels du socle commun de connaissances et compétences afférentes au palier 2.

Pour les candidats soumis à l’obligation scolaire, pour les candidats stagiaires de la formation professionnelle continue, et les candidats scolarisés dans un établissement relevant du ministère de la Justice

L’évaluation se réfère principalement à la maîtrise des compétences et des connaissances du socle commun suivantes, validée par une attestation :

  • la maîtrise de la langue française ;
  • les principaux éléments de mathématiques et de la culture scientifique et technologique ;
  • la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication ;
  • les compétences sociales et civiques ;
  • l’autonomie et l’initiative.

Pour les candidats individuels

Une épreuve écrite portant sur la maîtrise de la langue française est fondée sur un texte d’une vingtaine de lignes dactylographiées, traitant, dans une langue accessible, d’un problème concret. Cette épreuve comporte un exercice permettant d’apprécier si le candidat est capable de lire et de comprendre le texte proposé. Celui-ci sert également de point de départ à un court exercice d’expression.

L’épreuve écrite portant sur les principaux éléments de mathématiques est constituée d’exercices à partir de documents ou situations en rapport avec la vie pratique.

Pour tous les candidats

Une épreuve orale de 20 minutes permet d’apprécier les aptitudes à la communication orale, aux relations sociales ainsi que sa capacité à exposer son expérience personnelle et à se situer dans son environnement social ou professionnel. Le dossier, préparé par le candidat, qui ne doit pas dépasser 6 pages, est élaboré à partir de l’expérience professionnelle ou de stage(s) de formation ou de centres d’intérêts personnels. Sa rédaction implique l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

L’organisation générale

Le certificat général de formation est organisé et délivré par le recteur d’académie. Deux sessions annuelles au moins sont organisées. Les dates en sont fixées par chaque recteur d’académie. Le jury du certificat de formation générale est nommé par le recteur d’académie.

Présentation du dispositif DELF : Diplôme d’Etudes de Langue Française. Cliquer sur l’image ci-dessous pour obtenir des renseignements sur ce dispositif qui concerne les élève allophones.

Les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR)

Les attestations scolaires de sécurité routière permettent de vérifier les connaissances de sécurité routière acquises pendant la scolarité. Ces connaissances portent sur les risques et les règles pour chacun des types d’usagers : piéton, cycliste, cyclomotoriste, passager d’une voiture, futur automobiliste.

L’attestation de sécurité routière de premier niveau (ASSR 1)

L’ASSR de premier niveau est organisée pour tous les élèves de cinquième. Elle permet de s’inscrire à la formation pratique du brevet de sécurité routière (BSR), obligatoire pour conduire un cyclomoteur à partir de 14 ans, ou un quadricycle léger à moteur à partir de 16 ans. L’ASSR 1 est exigée pour la préparation au BSR et doit être conservée par l’élève et sa famille.

L’attestation de sécurité routière de second niveau (ASSR 2)

L’ASSR de second niveau est organisée pour tous les élèves de troisième, et plus largement pour tous les élèves âgés de 16 ans ne l’ayant pas encore obtenue. Elle permet de s’inscrire à la formation pratique du BSR et à la préparation du permis de conduire. L’ASSR 2 est exigée pour s’inscrire à l’épreuve théorique du permis de conduire et doit être conservée par l’élève et sa famille.

Modalités des épreuves

Quand et où ont-elles lieu ?

Les épreuves des ASSR 1 et 2 sont organisées chaque année dans tous les établissements publics ou privés sous contrat et dans les établissements français à l’étranger. Elles ont lieu au cours des deux derniers trimestres de l’année scolaire. Les jeunes qui n’ont pas pu passer ou qui n’ont pas obtenu l’ASSR 1 ou l’ASSR 2 en milieu scolaire peuvent passer une attestation de sécurité routière (ASR) dans un centre de formation des apprentis (CFA) ou dans un Greta.

Comment se déroulent-elles ?

L’épreuve propose 20 questions à choix multiples illustrées de séquences animées en images. L’attestation est attribuée aux élèves ayant obtenu au moins 10/20 à l’épreuve. Elle est délivrée par le chef d’établissement.

Comment se préparer aux épreuves ?

Vous pouvez préparer les épreuves en vous rendant sur le site ci-dessous : http://preparer-assr.education-securite-routiere.fr

Sources : http://www.education.gouv.fr

Dans le cadre du collège et en cohésion avec la politique académique et ministérielle, les élèves du collège Montaigne  suivent une formation diplômante PSC1 : Prévention Secours Civique de niveau 1.

Cette formation est dispensée gratuitement par le personnel du collège, formateur aux premiers secours.

Elèves concernés : élèves de 5ème

Temps de formation : 4 séances de 2h incorporés à l’emploi du temps.

Programme de formation :

  •  Alerte aux populations
  •  Protection et Alerte
  •  Que faire devant une personne qui présente un traumatisme ?
  •  Que faire devant une personne qui s’étouffe ?
  •  Que faire devant une personne qui saigne abondamment ?
  •  Que faire devant une personne qui présente une plaie simple, grave, une brûlure ?
  •  Que faire devant une personne qui présente un malaise ?
  •  Que faire devant une personne qui est inconsciente et qui respire ? 
  •  Que faire devant une personne qui fait un arrêt cardiaque ?

L’élève s’engage à participer à la totalité de la formation. Une lettre d’engagement est à signer par les responsables légaux et l’élève.

L’attribution du certificat de compétences « PSC1 » sera délivré aux élèves :

  •  ayant participé à toutes les phases de la formation
  •  ayant réalisé tous les gestes de premiers secours
  •  ayant participé une fois au moins, comme sauveteur, à une activité d’application.