Développement Durable

Le collège Michel Montaigne est un établissement engagé dans une démarche de développement durable depuis l’année scolaire 2008-2009. Un diagnostic interne a été réalisé auprès des élèves, du personnel de l’établissement (enseignants, personnels administratifs, ATTEE) des parents, sur deux grands axes :

  • la qualité de vie : énergie, eau, sanitaires, déchets, papiers, bâtiments et cadre de vie.
  • le mieux vivre ensemble : respect, la diversité au collège, communication / information, les solidarités, la vie hors de la classe.

Ce diagnostic a aboutit à la mise en place de deux commissions et d’un comité de pilotage.

Ces deux commissions ont abouties à la restructuration totale de l’établissement (établissement neuf répondant aux normes écologiques) et à la mise en place d’élèves médiateurs (projet COMENIUS). La construction du collège a été intégrée dans un projet global de restructuration du quartier.

Thème 1 : Qualité de vie

une classe de 6° dont le projet est le développement durable (étude de l’environnement proche et d’un autre dans le cadre du développement durable). La classe travaille toute l’année en interdisciplinarité à partir d’objectifs définis dans le projet. Elle associe le plus possible les familles et la communauté éducative tout en menant des partenariats avec la ville (chargé de mission Agenda 21 de la ville de Lormont, les associations de quartier, la DGPV (direction générale de la politique de la ville). De plus, cette classe travaille au sein du collège à l’aménagement et au développement du jardin et de la mare pédagogique.

L’objectif de cette classe est de favoriser et d’initier le développement d’une culture scientifique et de développement durable en :

– formant transversalement aux méthodes : créer une cohérence entre les disciplines afin de faciliter les apprentissages (apprendre à observer l’environnement et à le respecter, aborder les notions de respect du silence, de l’écoute de l’autre, de la concentration de groupe, élaborer un vocabulaire commun, des définitions, d’outils collectifs.

– être en prise avec la réalité, de son quartier et d’un autre environnement à l’échelle de la planète : comprendre l’autre et son environnement et le respecter (découverte de son environnement propre (son quartier et sa ville à travers des explorations urbaines) et un autre environnement (celui de la réserve ornithologique du Teich et centre du Graoux à Belin-Beliet)).

-valoriser l’esprit critique : se responsabiliser (le journal de la classe est le support par lequel les élèves sont non seulement en situation rédactionnelle mais aussi communiquent avec les habitants. Ils prennent en charge sa rédaction, sa diffusion et sa communication)

– ouvrir le collège vers l’extérieur : travailler avec des partenaires et participer à des actions sur la Ville ou les initier.

– comprendre les transformations urbaines du quartier et les accompagner pour partager cette mutation avec les habitants

 

le bail vert du collège. Il a été signé lors de l’inauguration du collège le 15 octobre 2013. Les objectifs sont :

– de  sensibiliser les usagers pour comprendre le fonctionnement du bâtiment et s’adapter à celui-ci.

– de s’inscrire dans une démarche de co-responsabilité : identifier la part et le rôle de chacun rôle que chacun peut jouer pour atteindre les objectifs communs. Il concerne les thématiques de l’eau, la qualité de l’air, l’énergie, les nuisances acoustiques, les matériaux et leurs propriétés.

 

la commission restauration. Elle a été mise en place en septembre 2013. Elle a pour objectif de faire le bilan du fonctionnement de la cantine et de proposer des actions au sein de la demi-pension (lutte contre le gaspillage alimentaire et notamment le pain).

Un projet « du grain de blé au pain » réalisé en partenariat avec le centre social Génicart  a été réalisé l’an dernier et se poursuivra cette année scolaire. A travers les petits déjeuners de culture différentes, on montre l’importance du pain et de la filière « blé » jusqu’à la fabrication du pain.

 

Thème 2 : Mieux vivre ensemble          

 

la médiation par les pairs

Un projet de médiation par les pairs a été initié en 2009 dans le cadre d’un projet COMENIUS afin d’apaiser le climat scolaire et de répondre à la charte européenne d’une école démocratique sans violence. Le collège travaille en partenariat avec le collège Montesquieu de La Brède. Il s’agit de donner un espace à la parole au sein du collège où des élèves médiateurs formés essaient d’apaiser des conflits, de les résoudre pour éviter toute forme de violence. Tous les élèves du collège sont sensibilisés à  ce mode de résolution de conflits. 12 élèves volontaires des niveaux 5° à 3° sont médiateurs chaque année et organisent les médiations dans un espace qui leur est dédié. Une équipe pluridisciplinaire pilote cette action : formation des élèves médiateurs, mise en place et suivi.

 

  • Journée des réussites

En fin d’année scolaire, l’ensemble des élèves qui ont participé à un projet (projet de classe, Agenda 21, CESC, autre, …) présentent leur projet avec leur production et leur bilan sous différentes formes (exposition, diaporama, vidéo, …) aux parents et à l’ensemble de la communauté éducative.

 

  • CESC

L’ensemble des élèves de 6° sont sensibilisés à la lutte contre le harcèlement, les 5° aux discriminations. Des élèves de 4° sont des ambassadeurs du Cyber-harcèlement et interviennent auprès des classes de 6°.

 

 

Le concept de Développement durable est ainsi évoqué toute l’année dans toutes ses classes, notamment dans la perspective :

  • de préparer les élèves à adopter une attitude raisonnée et responsables vis à vis des composantes de leur cadre de vie, en cohérence avec le projet d’éducation au développement durable et au projet d’établissement du collège,
  • de les inciter à agir pour convaincre les autres aux changements d’attitudes et de consommation à adopter au regard du constat alarmant de l’état de la planète et des inégalités entre ses habitants.

 

Le développement durable et ses enjeux sont une des bases de culture commune à laquelle sensibiliser les élèves puisqu’il s’agit là de préparer ensemble l’avenir pour mieux vivre ensemble. Les élèves sont au centre de l’Agenda 21 du collège et participent aux différentes instances (groupes de travail, comité de pilotage).