Infirmerie

OBJECTIF :

Promouvoir la santé en faveur des élèves : Améliorer leur capacité à mettre en valeur leur propre santé par des choix de comportements libres et responsables devant les problèmes de santé publique et de société.

  • Veiller à leur bien-être physique, mental et social.
  • Contribuer à leur réussite scolaire.
  • Les accompagner dans la construction de leur personnalité.
  • Les aider dans la réalisation de leur projet personnel et professionnel.

RÔLES :

  • Rôle relationnel
  • Rôle technique
  • Rôle éducatif
  • Référent santé

ACTIONS :

  • Accueille, conseille, oriente, accompagne, repère, soigne.
  • Réalise des dépistages GS, CE2, 6ème et 2nde.
  • Met en place une dynamique d’éducation à la santé.
  • Participe à la mise en place de procédures en cas d’évènements graves.
  • Favorise la scolarisation des enfants atteints d’un handicap ou atteints d’un trouble de la santé évoluant sur une longue période.
  • Met en place des actions pour améliorer la qualité de vie des élèves : sécurité, hygiène et ergonomie.
  • Intervient auprès des enfants et adolescents en danger.
  • Participe aux différentes instances : GPDS, ESS, CESC, CHS, CA…
  • Travaille en étroite collaboration avec le médecin scolaire, le chef d’établissement, l’ensemble de la communauté éducative et les partenaires.

L’infirmière accueille tout élève qui la sollicite pour quelque motif que ce soit y compris d’ordre relationnel ou psychologique, dès lors qu’il y a une incidence sur sa santé ou sa scolarité.

Les jours et les horaires d’ouverture sont affichés sur la porte de l’infirmerie.

L’accueil se fait sur les temps de récréation, la pause méridienne (si  non urgent) et sur rendez-vous pour tous motifs.

SOINS :

L’infirmière bénéficie d’une infirmerie et d’une pharmacie répondant au B.O. du 6 janvier 2000.

Les élèves malades ne seront pas gardés à l’infirmerie ou  à la vie scolaire, mais remis à leurs parents aussitôt que possible.

Le règlement n’autorise pas les élèves à avoir des médicaments sur eux. L’infirmière ne donnera aucun médicament à un élève, sauf si l’élève bénéficie d’une auto-administration ou d’un PAI. (Cf. suivis spécifiques)

SECRET PROFESSIONNEL :

Le secret professionnel  « couvre non seulement ce qui a été confié mais aussi ce qu’il a vu, entendu, constaté ou compris ».

Un Dépistage Infirmier Approfondi (DIA) est réalisé auprès des élèves de 6ème au courant de l’année.

Il consiste à :

  • Ÿ  un entretien avec l’élève
  • Ÿ  des examens biométriques
  • Ÿ  une prise de tension artérielle
  • Ÿ  une surveillance de l’hygiène générale
  • Ÿ  un contrôle des vaccinations
  • Ÿ  un dépistage des troubles sensoriels
  • Ÿ un examen bucco-dentaire

Un avis de passage vous informera de la date de ce bilan de santé.

L’élève devra se munir de son carnet de vaccination.

MALADIE TEMPORAIRE

Un élève peut bénéficier d’une auto-administration (AA) dans le cadre d’asthme, de maux de tête, maux de ventre, douleurs de règles,… Une fiche d’auto-administration est à remplir et à signer par les parents accompagnée d’une ordonnance du médecin prescripteur ainsi que des boites nominatives.

MALADIE CHRONIQUE

Un élève peut bénéficier d’un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) dans le cadre d’une maladie chronique : allergies alimentaires, drépanocytoses, épilepsie, diabète…

Ce document est mis en place à la demande de la famille avec la collaboration du médecin scolaire.

HANDICAP

Un élève peut bénéficier d’un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) dans le cadre d’un handicap.

Ce document est mis en place à la demande de la famille avec la collaboration de l’enseignant référent MDPH.

TROUBLE DES APPRENTISSAGES

Un élève peut bénéficier d’un Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP) dans le cadre de difficultés scolaires durables ayant pour origine un ou plusieurs troubles des apprentissages pour lesquels ni le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) ni le projet d’accueil individualisé (PAI) ne constituent une réponse adaptée.

Ce document est mis en place à la demande de la famille ou de l’établissement.

MAL-ÊTRE

Certaines situations physiques ou psychologiques peuvent amener l’infirmière à orienter l’élève et sa famille vers une structure extérieure pour une prise en charge spécifique :

  • aide nutritionnelle
  • aide psychologique
  • aide à l’arrêt d’une addiction (jeux vidéo, cannabis, alcool…)

L’infirmière participe à la mise en évidence des besoins de santé et est amenée à conceptualiser, organiser et évaluer les actions de promotion et d’éducation à la santé. Celles-ci sont prises en compte dans les projets d’établissement ou d’école et intégrées dans le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC).
Les missions du  CESC :

  • contribution à l’éducation à la citoyenneté,
  • préparation du plan prévention violence,
  • propositions d’actions pour aider les parents en difficultés,
  • définition d’un programme d’éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des comportements à risques.

 

Exemples d’actions :

6ème 5ème 4ème 3ème
La puberté et ce corps qui change

Petit déjeuner et équilibre alimentaire

sommeil

 

Prévention Secours Civique – les gestes qui sauvent

Hygiène bucco-dentaire et corporelle

Addiction

 

Cet autre que moi

Vie affective et sexuelle

 

Gestion du stress et relaxation