Des collégiens à la Bibliothèque Universitaire des Sciences et Techniques | Collège Montaigne de Lormont en Gironde
Vie scolaire 05 57 77 36 51 - Secrétariat : 05 56 06 12 67 contact@college-montaigne.fr

 

Le mardi 12 décembre, les élèves de 5ème du collège Montaigne de Lormont ont poussé les portes de la BUST.

L’accueil de ces scolaires dans la bibliothèque s’inscrit dans le Parcoursd’éducation artistique et culturelle mis en place par le ministère de l’éducation et qui contribue à l’égalité des chances en donnant à chacun l’accès à l’art et la culture de l’école au lycée.

Les élèves en question travaillent sur un projet ayant pour thème l’astronomie et la navigation dans lequel il était prévu une rencontre avec des livres anciens abordant ces sujets.

Pour en savoir plus sur cette action académique, consultez sa fiche de présentation.

Le service de valorisation patrimoniale, représenté par Romain Wenz et Claire-Lise Gauvain, était donc partenaire et animait, avec l’aide précieuse de Gil TisserandJean-Michel Dolbeau et Séverine Harding de la Bibliothèque Universitaire des Sciences et Techniques,  cette séance de découverte d’une bibliothèque universitaire et de ces fonds patrimoniaux.

 

Une séance en trois temps

Divisés en deux groupes, les collégiens ont ainsi pu participer aux trois ateliers proposés :

La découverte d’une bibliothèque universitaire

Guidés par Jean-Michel Dolbeau et Séverine Harding, les élèves ont découvert les espaces d’une bibliothèque : les salles de lectures, les rayonnages, les livres en accès libre, son catalogue.

Mais ils ont également eu la chance d’entrer dans les coulisses : bureau de réception et préparation des documents, bureau du catalogage et même le magasin.

 

 

Les livres anciens

Romain Wenz et Gil Tisserand avaient préparé une sélection de livres anciens (datant du XVème – XVIème siècles) sur le thème de l’astronomie et de la navigation qui constituent la richesse du fonds patrimonial de la Bibliothèque Universitaire des Sciences et Techniques. L’ouvrage le plus ancien, parmi ceux-ci, a servi à Christophe Colomb pour traverser l’Atlantique.

Les collégiens ont ainsi pu s’émerveiller devant les gravures et les contenus mis en valeur.

Ils ont également profité d’un tour de table de ces documents et des anecdotes qui leur ont été racontées pour confirmer ce qu’ils avaient déjà abordé en classe et récolter des informations supplémentaires, utiles dans le cadre de leur projet. Après quelques précautions d’usage, ils ont donc eu la chance d’observer de très près ces précieux ouvrages, voir pour certains de les manipuler.

 

 

La recherche documentaire

La dernière étape de ce circuit a permis aux collégiens de se glisser dans la peau d’un étudiant (ou d’un chercheur).

Sous la direction de Claire-lise Gauvain, ils ont ainsi découvert le vocabulaire autour du livre ancien et ont identifié les différents éléments d’un mystérieux « ex-libris » trouvé sur un ouvrage grâce aux outils informatiques utilisés en bibliothèques (le catalogue Babord+, l’outil data.bnf.fr et les bibliothèques numériques patrimoniales Gallica et Babord-Num). Cela a été l’occasion d’évoquer la figure du savant et le développement des grandes expéditions scientifiques au XVIIIème siècle.